Economie

Chaque semaine retrouvez les informations économiques de la Ville de Mérignac : brèves économiques, portraits d'entrepreneurs, marché de emploi, et les événements éco à ne pas manquer.



Le covering tram à la vitesse TGV

Dix jours à peine après son lancement, le projet de « covering tram » lancé par le club des entreprises de Mérignac connaît un succès fulgurant, puisque cinq entreprises – Altéa Formation (formation professionnelle), Mercure (hôtellerie), Aliénor Nettoyage (services aux entreprises), Loco Immo (conseil en immobilier) et Benoit Audition (audioprothésiste) - se sont déjà engagées pour « habiller » un wagon du tram pendant dix jours.

L’engouement est très fort et il ne reste donc concrètement qu’un seul wagon à « habiller » pour cette première session. Une vingtaine d’entreprises ont manifesté leur intérêt et la commercialisation du premier « covering tram » devrait donc être bouclée très rapidement. Trois semaines de délais techniques (impression des supports notamment) seront ensuite nécessaires avant la mise en circulation.

Contact : Pascal Maréchal (06 60 68 50 12)

En savoir plus sur l'opération



Intermarché lance à Mérignac un supermarché nouvelle génération

Le supermarché et la galerie du magasin Intermarché de l’avenue de Magudas viennent d’être intégralement rénovés selon le dernier concept interne de « Fab Mag » (pour Fabulous Magasin »). Inauguré dans les années 1980, l’ensemble commercial (le supermarché plus une dizaine d’enseignes) n’avait pratiquement pas évolué depuis cette date.

Le magasin, qui se déploie sur 3.000 m² de surface de vente (pour un bâtiment de 7.300 m²), comptabilise 12.000 passages/caisse par semaine et emploie 90 personnes, est aussi l’entreprise la plus importante et la première polarité économique du quartier de Capeyron.

Intermarché teste actuellement une formule drive, avec l’objectif d’atteindre rapidement 500 clients par semaine. Le parking de 250 places sera finalisé en juin, avec une plantation d’arbres en septembre. Le restaurant Mc Donald’s, ouvert en mai 2008, devrait également lancer des travaux de rénovation très prochainement.

En savoir plus sur le site intermarche.com



Un nouveau Falcon pour Dassault Aviation

Dassault Aviation a présenté le 6 mai dernier le Falcon 10X. Avec une autonomie de 13.890 kilomètres, le Falcon 10X pourra par exemple relier sans escale New York à Shanghai ou Los Angeles à Sydney. Pour Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, il s’agit de la nouvelle référence des jets d’affaires.

" Le Falcon 10X offrira une expérience passager sans équivalent sur les vols de courte comme de longue durée, ainsi que des systèmes de sécurité innovants issus des technologies utilisées sur nos avions de combat " (et notamment transférés du Rafale NDLR). Le Falcon 10X, qui sera assemblé à Mérignac, entrera en service fin 2025.

D’après la majorité des experts, la crise actuelle ne remettrait pas en cause les fondamentaux de la croissance du transport aérien, qui devrait retrouver un rythme de 4 % par an en moyenne sur les vingt prochaines années. Selon cette projection, la flotte mondiale pourrait quasi-doubler, pour atteindre 48.400 avions en 2039.

En savoir plus sur le site www.dassault-aviation.com



Touch Sensity lève 1 million d’euros

Un an et demi après sa création à Bordeaux Technowest (décembre 2019), Touch Sensity confirme régulièrement son potentiel. En un peu plus d’un an, l’entreprise a déjà gagné 4 concours (dont Medispace, organisé par Bordeaux Technowest), créé 9 emplois, a signé ses premiers contrats et déposé ses premiers brevets. Touch Sensity, qui était pour l’instant financée sur fonds propres, vient d’annoncer une première levée de fonds, prévue depuis quelques mois.

Concrètement, la technologie Sensity Tech est un système complet d’acquisition, d’analyse, et de traitement de données qui permet, grâce à une application embarquée non intrusive et à l’aide de modèles mathématiques ou/et d’une Intelligence Artificielle dédiée de localiser et d’analyser en temps réels les pressions, tractions, déformations, impacts et endommagements exercés sur un matériau en temps réel et sans ajouts de capteur, puisque c’est le matériau connecté qui devient lui-même surface de captation.

La start-up, accompagnée par Bordeaux Technowest, a levé un million d'euros dont la moitié en equity auprès des fonds d'investissement Newfund Nouvelle Aquitaine et l’autre moitié en dette et subvention auprès de Bpifrance et du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. Ce financement permettra à Touch Sensity de poursuivre son effort de R&D et d'accélérer la croissance commerciale dans des secteurs où les cycles de développement s’étalent sur plusieurs années.

L’effectif devrait doubler d’ici la fin 2022, avec des recrutements prévus sur des profils data et traitement du signal en particulier. Entre deux et quatre embauches sont prévues cette année. Une deuxième levée de fonds plus importante est prévue d’ici 2023.

En savoir plus sur le site touchsensity.com




Sur vos tablettes : Le club participe aux journées de l’environnement des entreprises les 4 et 5 juin

Dans le cadre de la journée internationale de l'Environnement (World Environment Day) lancée par les Nations Unies et célébrée dans le monde entier, le Club des Entreprises de Mérignac propose à ses adhérents deux jours de partage de bonnes pratiques, d'ateliers, de webinars, de visites d'entreprises....

Le programme sera adapté aux contraintes sanitaires.

Vendredi 4 juin:

  • 10h/12h: installation et sensibilisation au dispositif ELISE (CEM)
  • 12h/14h: apéritif végétarien écoresponsable (CEM)
  • Consultation énergie (COLLECTIF ENERGIE, CEM ou visio)

  • Samedi 5 juin:

  • Atelier de fabrication de produits d'entretien ecofriendly (LIVELY)
  • En savoir plus et vous inscrire