Economie

Alain Anziani, Maire de Mérignac, et Thierry Trijoulet, Adjoint au Maire délégué à l’urbanisme, ont présenté vendredi 22 juin, en conférence de presse, la charte de l’urbanisme, soumise par ailleurs au vote du conseil municipal vendredi 29 juin.

Cette charte n’est pas juridiquement contraignante, mais précise les attentes de la ville dans le cadre d’un urbanisme négocié.

Si le document, qui se décline en dix points principaux, concerne au premier chef les projets à vocation résidentielle, le développement économique est également concerné, à la fois en termes d’objectifs, mais aussi et surtout de méthodologie.

Pour ce qui est de la méthodologie, la charte insiste sur la discussion en amont avec la ville de l’opportunité et de la faisabilité de chaque projet. Pour ce qui est des objectifs, la charte insiste sur l’intégration urbaine des projets (respect de l’identité architecturale et de la nature), sur l’enjeu du stationnement, rappelle l’importance des périmètres de projet et met en garde les opérateurs contre la spéculation foncière.


Informations complémentaires

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.